Luxembourg (352) 29 09 34 - Liège +32(0)4 227 95 57 - Wavre +32 10 33 29 84

News

En tant que fiduciaire ou PME, dois-je investir dans la communication digitale ?



Fiduciaire 4.0


24 mai 2018 Vanessa Landrain

Être présent sur le Web avec son entreprise, une option de communication ?

À l’heure où notre usage d’Internet et des réseaux sociaux dépasse en nombre d’heures le temps à présent consacré à la télévision, on sait aujourd’hui qu’assurer une présence digitale de son entreprise n’est plus vraiment une option facultative. Il s’agit désormais d’une mesure minimum pour répondre aux nouvelles habitudes des internautes en termes de recherche d’informations (horaire, adresses, moyens de contact…) et s’assurer une visibilité accrue. Nombre d’entreprises belges et luxembourgeoises l’ont bien compris et ont déjà investi dans un site Web comme en témoignent les chiffres Eurostat ci-dessous.

Pourcentage des entreprises ayant un site web dans l'Union Européenne

 

Une autre facette de la communication digitale de plus en plus adoptée par les entreprises, c’est l’utilisation des réseaux sociaux pour notamment faire la promotion de leurs activités, mais aussi prendre le contrôle de leur e-reputation. Ici aussi, on remarque dans les chiffres publiés par Eurostat qu’un pourcentage déjà important des entreprises belges et luxembourgeoises se sont inscrites dans une démarche « sociale ».

Pourcentage des entreprises utilisant les réseaux sociaux dans l'Union Européenne

 

Pourtant, à la lecture de ces chiffres, on constate qu’il reste un certain nombre d’irréductibles, soit indécis soit réfractaires, qui n’ont pas encore pris en main leur communication digitale. Et certaines professions résistent plus que d’autres à l’image des professionnels du chiffre qui sont souvent plus frileux. Cependant, une plus grande visibilité pour une fiduciaire ou une PME peut lui apporter une nouvelle clientèle, souvent plus jeune, mais aussi lui permettre de prendre le contrôle de son image et d’en tirer le meilleur parti.

 

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons posé quelques questions à Florent Bourla, spécialiste digital au sein de la société Webcom2you, qui a fait le point pour nous sur les enjeux d’une communication digitale réfléchie et stratégique pour les fiduciaires, les cabinets de comptabilité, mais aussi pour les PME.

Florent Bourla, spécialiste digital

La communication digitale : risques, enjeux et priorités

  • Bonjour Florent, peux-tu nous dire ce qu’est une bonne communication digitale aujourd’hui ?

Une bonne communication digitale, c’est maîtriser 3 éléments : communiquer efficacement et aux bonnes personnes, diffuser l’ADN de son entreprise au plus grand nombre, mais aussi garder le contrôle de ce qui se dit d’elle sur Internet. On parle alors de son e-réputation.

Aujourd’hui, la communication digitale permet d’accroître la notoriété et la visibilité d’une entité tout en étant un formidable outil de prospection et d’acquisition de nouveaux clients. En créant un nouvel espace de vente de produits et services, vous réduisez vos coûts opérationnels, optimisez vos relations publiques et offrez de la confiance envers votre entreprise : ça vaut le coup d’y consacrer de l’intérêt, non ?

  • Peux-tu nous dire quels sont les risques pour ceux qui sont à la traîne sur le web ?

En premier lieu, le risque de se faire noyer par la concurrence par manque de visibilité ou à cause d’une communication digitale mal maîtrisée. En effet, 80% des décideurs avouent se renseigner sur Internet avant de choisir un prestataire professionnel (étude IFOP) et ce chiffre ne fera que croître dans les mois et années à venir. Voulez-vous laisser votre entreprise devenir quasiment invisible ?

Ensuite, être à la traîne sur le web laisse la porte ouverte au plus grand danger à mes yeux : ne pas maîtriser votre e-réputation. Le magazine américain Forbes révèle dans une étude que 82% des informations liées à une marque ne proviennent pas d’elle : c’est tout simplement considérable ! Clients ou prospects mécontents, concurrents peu scrupuleux, anciens collaborateurs revanchards… Des avis néfastes ruineront votre visibilité si vous n’entraînez pas votre entreprise dans la direction que VOUS voulez lui donner. Et qui dit visibilité dit confiance, cela comptera quand vos prospects ou clients décideront avec quel prestataire ils veulent travailler.

 

Réseaux sociaux pour PME et cabinet de comptabilité

  • Une fiduciaire, un cabinet comptable doit-il nécessairement être présent sur les réseaux sociaux ? Et une PME ?

Je le dis souvent, mais être présent sur les réseaux sociaux fait partie d’une réflexion stratégique à mener par les dirigeants et c’est donc un choix personnel et à respecter. Vos commerciaux font bien le job ? Alors c’est parfait ! Mais cela sera-t-il encore suffisant dans 3 ans ? Saurez-vous répondre aux attentes de la Génération Y, habituée au digital ? Et à celles de la Génération X, où 83 % des jeunes entre 19 et 25 ans possèdent un compte Facebook qu’ils utilisent pour consommer des informations (et non pas en créer) ? Ce sont des vraies questions à se poser pour les fiduciaires, cabinets comptables et PME, mais aussi et surtout de vrais choix à prendre dans leur stratégie à moyen terme.

  • Faut-il être présent partout ?

Bien que sous les feux des projecteurs, Facebook reste un réseau social majeur et continuera de l’être. 39% de la population mondiale est connectée aux réseaux sociaux dont plus de la moitié sur Facebook,. Difficile d’en faire l’impasse donc…Il peut être intéressant pour une fiduciaire ou un cabinet comptable d’être aussi actif sur LinkedIn, endroit idéal pour communiquer en B2B sur vos nouveautés et garder une forme de réseautage complètement complémentaire de vos actions commerciales dites « traditionnelles » et de votre stratégie de prospection.

Pour une PME, tout dépend son activité et ses cibles, mais une communication en B2C sera parfaite sur Instagram, où la notion de communauté est très forte. En créant du contenu qualitatif, vous vous offrirez même le luxe de voir apparaître – pourquoi pas – des ambassadeurs de votre marque, qui adhéreront totalement avec ce que vous êtes et ce que vous représentez !

D’une manière plus générale, je conseille à mes clients d’être actifs sur deux réseaux, trois maximum, pour diversifier leur stratégie de communication et de marketing, en y offrant à chaque fois des contenus adaptés : on ne communique pas sur LinkedIn comme on communique sur Facebook, par exemple.

  • Si tu devais définir trois priorités pour les entreprises en terme de communication digitale, quelles seraient-elles ?

En premier lieu, posséder un site Internet moderne, qui s’adapte aux terminaux mobiles et tablettes. Dans nos quotidiens à 100 à l’heure, nous ne perdons plus de temps à nous rendre sur des sites pas optimisés aux mobiles ni attractifs visuellement : les temps changent, les habitudes aussi !

Ensuite, de bien considérer sa présence sur les réseaux sociaux, avec tous les avantages qu’ils possèdent, comme on l’a vu avant. Cela dit, être sur les réseaux sociaux simplement pour faire comme le concurrent n’apportera pas grand-chose : professionnalisez votre communication digitale, au besoin externalisez-la !

Pour finir, une top priorité serait de prendre la pleine mesure de l’importance de la communication digitale pour une entreprise, peu importe son activité, peu importe sa taille. Vos clients attendent et attendront de plus en plus de digitalisation de votre part, cela est également vrai pour vos collaborateurs et vos futurs collaborateurs, qui développeront davantage d’intérêt pour une entreprise dont l’image de marque est positive plutôt que d’une autre beaucoup aux avis plus tempérés, mettez-vous à leur place !


fiduciaire-4-0

 

Nous remercions Florent pour ces précieux conseils. À la lumière de ces réponses, il apparaît évidemment clair et essentiel pour IBGraf de fournir à ses clients des services adaptés aux réalités de leur digitalisation. C’est pourquoi nous avons créé le concept Fiduciaire 4.0, une approche nouvelle et globalisée de votre transformation digitale. N’hésitez pas à consulter notre site pour en savoir plus !

N'hésitez pas, contactez-nous

IBGraf votre partenaire Sage BOB 50, Sage BOB 50 Expert, Sage BOB Demat, Sage Cloud Demat, Horus, Admin IS, Admin Consult, Winbooks, Dia Client, Skwarel, Demat'Box, Arco, Mercator, Silicon Brain, CodaBox, Dynamic Flows, Modullo, Ciel!